Ce nouveau bâtiment accueillera dans un premier temps le démonstrateur de vol du projet européen BLADE, dont Airbus est le pilote. Objectif ? Rendre les avions plus propres et moins bruyants en travaillant notamment sur la forme des ailes, les matériaux, l’assemblage…. Airbus a ainsi pris possession de cette nouvelle surface qui accueille, sur la ZIR Pyrénia, en liaison directe avec l’aéroport de Tarbes, l’A 340 dédié au programme BLADE avec 80 personnes occupées sur le site jusqu’à fin 2017.

Ensuite, il est prévu que le bâtiment soit restitué à TARMAC Aerosave, qui compte bien poursuivre le développement de son activité de stockage, maintenance et déconstruction d’avions. La société a aujourd’hui un chiffre d’affaires de 13 millions d’euros, qui a quasiment doublé en 2 ans, et son ambition est d’augmenter l’activité déconstruction (avec un objectif de 15 avions démantelés par an) et de lancer de nouveaux investissements sur son site tarbais (bâtiment logistique, bâtiment administratif, extension de l’auvent…). La société a développé ses agréments et couvre les flottes Airbus, Boeing, ATR, Bombardier.. permettant aux clients d’avoir une seule base pour tous leurs avions.

Il s’agit là d’un beau projet pour Pyrénia dont les terrains, au pied des Pyrénées, ont été aménagés par un syndicat mixte composé de la Région Midi-Pyrénées, du Département des Hautes-Pyrénées, du Grand Tarbes, de la CC du Canton d’Ossun et de la CC du Pays de Lourdes.